Plus de personnel dans les hypers

Plus de personnel dans les hypers

Bonjour.  Il y avait déjà les drives pour contourner allégrement la réglementation du travail………………il y aura désormais mieux , les temples de la Consommation…………..sans personnel !!        A quand les hypers …sans consommateurs ?  Pour ma part, c’est fait depuis longtemps !

Tais-toi et consomme ! Jipé deux i

 Casino ouvre un hyper sans personnel le dimanche
après-midi
L'enseigne contourne l'interdiction d'ouverture dominicale après 13 heures. Le point de vente de 5.200 mètres
carrés ne comptera comme toute présence humaine que 2 vigiles et 2 animatrices.
A partir du 25 août, le Géant Casino du quartier de la Roseraie, à Angers, ouvrira le dimanche après-midi en
version automatique.
DR
Par Philippe Bertrand
Publié le 08/08 à 14h24 LES ECHOS
Casino trouve la parade. La loi interdit l'ouverture des supers et hypermarchés le dimanche après 13 heures,
l'interdiction portant sur l'emploi de personnel. Seules les supérettes indépendantes qui sont exploitées par
une famille échappent à la réglementation. L'enseigne de Jean-Charles Naouri saute donc l'obstacle avec des
magasins « automatiques ». Le test a été mené sur des supermarchés. La pratique touchera le 25 août un
hypermarché, révèle « Le Courrier de l'Ouest ».
Le Géant Casino du quartier populaire de la Roseraie à Angers se prêtait bien au jeu. Il n'est pas très grand
(5.200 mètres carrés) et il n'est pas situé dans un centre commercial qui aurait dû lui-même être ouvert pour
mener l'expérience dominicale. A partir de 12 h 30 chaque fin de semaine les 115 employés quitteront les
lieux, qui resteront ouverts au public grâce à 3 ou 4 vigiles et 1 ou 2 animatrices. Les premiers empêcheront
les vols. Les secondes expliqueront aux clients l'utilisation des caisses automatiques. Tous sont des employés
de prestataires extérieurs qui ne tombent pas sous le coup des règles sociales des salariés de la distribution.
Centre d'appel
Aux caisses un bouton permet, en complément, le contact avec un centre d'appels qui répond en plusieurs
langues. Au bout du fil, des conseillers qui résolvent les éventuels problèmes techniques. Le magasin
automatique connaît une limite. Son offre est dégradée par rapport à un jour d'ouverture normal. Les rayons
dits à service – la boucherie par exemple – sont fermés. Le rideau est tiré sur les linéaires de vins et spiritueux,
la loi n'autorisant pas la vente d'alcool en libre-service complet.
L'ouverture d'un hypermarché sans personnel constitue une première. La pratique se répand pour les
supermarchés. Casino en compte 80 qui suivent des « horaires étendus », jusqu'à minuit, voire 24 heures sur
24 (trois unités, à Paris, Lyon et Marseille) ou le dimanche après-midi (une quarantaine). Le groupe Casino
ouvre de la même façon des Franprix. Auchan et Casino mènent des expérimentations.
Les distributeurs emploieraient des salariés, sur la base du volontariat, si la réglementation le permettait. « Le
commerce c'est avant tout du contact humain », affirme-t-on au siège de Casino. « C'est un paradoxe : la loi
autorise ce type de magasin automatisé mais interdit d'ouvrir avec un personnel le dimanche après-midi et la
nuit », observait en juin dans « Les Echos » Jacques Creyssel , le délégué général de la Fédération du
commerce et de la distribution. Beaucoup craignent que l'intelligence artificielle et les automates suppriment
des millions d'emplois. En l'occurrence, c'est la loi qui donne une prime à la machine.
Philippe Bertrand
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.