Ce mardi 12 mars, Jacques Toubon, Défenseur des droits, rend public son rapport d’activité 2018 plutôt accablant..

Ce mardi 12 mars, Jacques Toubon, Défenseur des droits, rend public son rapport d’activité 2018 plutôt accablant..

  • de garantir une présence humaine dans les relations des services publics avec leurs usagers ;
  • d’assurer l’accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité, de précarité ou d’éloignement ;
  • de retrouver l’esprit d’hospitalité et de solidarité qui est la substance même de la République française.
  • Ce mardi 12 mars, Jacques Toubon, Défenseur des droits, rend public son rapport d’activité 2018. En 2018, l’institution a reçu 95 836 dossiers de réclamations soit une augmentation de plus de 6% par rapport à 2017 et de 13% sur les deux dernières années. 80% des règlements amiables engagés par l’institution ont abouti favorablement. En outre, le Défenseur des droits a répondu à 34 999 demandes d’information. Il a rendu 295 décisions, adressé 29 avis au Parlement et présenté à 108 reprises des observations devant des juridictions.Le Défenseur des droits constate une augmentation des réclamations dans l’ensemble de ses 5 domaines de compétence que sont la défense des droits des usagers des services publics, la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité, la défense des droits de l’enfant, la déontologie de la sécurité et l’orientation et la protection des lanceurs d’alerte.Pour la défense des droits des usagers des services publics, le nombre des dossiers reçus, en augmentation de 10.3 %, atteint près de 56000. Près de 90 % des demandes présentées aux 501 délégués présents dans 874 points d’accueil en métropole et outre-mer soulevaient une difficulté dans la relation des usagères et usagers avec les services publics.

    Cette demande traduit le recul des services publics, source de défiance, d’inégalités et de mise en cause des droits.

    Le rapport au sujet de la dématérialisation des formalités administratives publié au début de 2019 en donne une illustration préoccupante.

lire la suite sur le site defenseurdesdroits.fr

Les délégué·e·s du Défenseur des droits pour le Lot

 

Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) – CAHORS

304, rue Victor Hugo 46000 CAHORS

Tel. : 05 65 20 56 73

  • Jean-Paul JORIEUX
    • MERCREDI : JOURNEE

    Ecrire

  • Christine TILLIE
    • VENDREDI : JOURNEE

    Ecrire

Annuaire des délégués

Consulter le dossier de presse ici dessous

dp-raa18-num_08-03-19
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.