La “ligne” de fracture

La “ligne” de fracture

COMMUNIQUE DE PRESSE @CHD

Ce 31 janvier 2019 les élu-e-s du Grand-Figeac se seront donc offert du rêve avec l’argent des contribuables Lotois. Au lieu de privilégier la santé, les écoles, le transport, l’écologie .. ils ont opté , par leur adhésion au syndicat mixte voies vertes du Conseil Départemental, pour le fléchage de l’argent public vers l’intérêt privé, grâce à un financement conséquent pris dans les poches des Lotois à l’heure où bon nombre d’entre eux sont dans le besoin.

Bien entendu l’activité touristique génère de l’économie qui profite au territoire mais une voie verte par les magnifiques chemins ruraux, de halage, de Compostelle .. aurait été bien plus rapidement amortie que les travaux qui vont devoir être entrepris pour la faire passer par la voie ferrée Cahors/Capdenac/Figeac.

Le bon sens, que malgré tout certains élu-e-s ( trop peu nombreux) ont mis en avant , commandait de refuser à sacrifier une ligne ferroviaire pour en faire une piste cyclable à l’heure où la ruralité a plus que jamais besoin de mobilité.

Alors que le climat, la transition énergétique, les enjeux socios et économiques, tout doit pousser les élus à innover et à se montrer ambitieux pour les territoires, adhérer à ce projet est tristement passéiste.. Les élu-e-s ont voté sans connaître le montant des hypothétiques subventions, ni le coût du projet ! Autrement dit en toute irresponsabilité. Tout cela est proprement scandaleux.

Le syndicat mixte a désormais la voie libre pour développer son projet inutile et coûteux … mais sur le papier seulement car il lui faudra compter sur la poursuite de la mobilisation citoyenne !

Pour voir la soirée commentée et en image c’est par là :Mobilisation 31.01.19 GF / voie ferrée

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.