Carte des chemins de fer en Dordogne. L’auteur, né en 1910, l’a dessinée sur son cahier en 1924

Carte des chemins de fer en Dordogne. L’auteur, né en 1910, l’a dessinée sur son cahier en 1924

Ce bel objet nous montre un Angoûlême gouleyant, un Brives multiple en ce temps-là.
Il manque le tronçon entre Terrasson et Hautefort qui appartenait à la plus fière des lignes Gourdon – Sarlat – Montignac – Condat – Terrasson – Hautefort, 6 trains par jour, 3 dans chaque sens. A noter que La Bachellerie aurait pu figurer. Trois ans auparavant, le 1er mai 1921 le rapide Paris Toulouse y avait déraillé.
Il avait été détourné par là pour raison d’accident entre Limoges et Brive. Le mécanicien n’avait pas mesuré qu’à ses pieds la voie n’était pas conçue pour des trains lourds. Sa vitesse excessive dans la courbe à l’entrée en gare de la Bachellerie arrachait les rails et l’entrainait tout droit dans le bâtiment.
Proposé par Marcel Lacrampette
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Feedback

 

Votre Nom

Titre

cochez une ou plusieurs catégories

Catégorie(s) de votre article

Choisissez une ou plusieurs catégories

Contenu de votre article

 
 

Image mise en avant pour votre article

 

Contrôle : donnez le résultat (en chiffre) de l'opération ci-dessous


Je suis responsable des informations et des éléments que je publie.

.
.