Jean Monod et Jean Jacques M’U produisent cet été un livre

Nos amis Jean Monod et Jean Jacques M’U produisent cet été un livre qui pourra avoir une passable importance : personne n’a interrogé le « droit de tuer » qui découle de l’analyse des mythes, notamment catastrophistes.

Le programme intellectuel de Jean Monod est de présenter à notre analyse les textes anciens en révélant la part d’endoctrinement des régimes autoritaires qui, depuis Sumer, ont aliéné les populations en perfectionnant jusqu’à nos jours leur exploitation et leur asservissement.

La ligne éditoriale de Jean-Jacques veut rendre aux lecteurs les capacités critiques en facilitant la clarté des pages et l’aération des chapitres, surtout grâce au talent d’une jeune illustratrice marseillaise qui maîtrise parfaitement la matière des dessins en noir et blanc.

Il est demandé beaucoup aux lecteurs : un texte rigoureux, un prix réduit autant que possible, mais toujours trop important pour les bourses en délicatesse avec les fins de mois que nos États nous imposent.

Il est possible de faire commander ce livre en bibliothèque (et c’est une opération totalement gratuite pour chacun, chacune de nous, qui peut largement contribuer à faire connaître cette parution).

La presse et les journalistes de Mediapart ou du Monde diplomatique, si vous en connaissez, pourraient en parler si vous même écrivez un billet à ce sujet.

N’hésitons pas trop longtemps !

Nos amis ont besoin de nous, ils sont audacieux et ne vont pas dans le sens de l’idéologie dominante, loin s’en faut !

Merci à vous pour eux…

Voici l’adresse de la maison d’édition où vous pourrez prendre plus amplement connaissance de leur initiative, et, pourquoi pas ? même commander le livre… http://www.abceditions.net