Emmanuel Macron à Périgueux et dans notre département.

Communiqué de presse de la France insoumise de Dordogne relatif à la venue d’Emmanuel Macron à Périgueux et dans notre département.

Le 16 juillet 2018.

Ce président Jupitérien a choisi notre département pour effectuer une visite sur le thème des services publics et de la ruralité. C’est une bonne idée, que de se rendre en Dordogne pour constater les conséquences dramatiques des politiques d’austérité. Fermetures de bureaux de poste, d’écoles, de gares, désertification médicale… tous les ingrédients sont réunis pour nous plonger dans un profond déclin social et économique. Et dans nos villes aussi, la pression monte. La baisse continue des effectifs aux ateliers SNCF ont impacté fortement l’agglomération. Pourtant, ils sont restés ignorés de la visite présidentielle, comme un énième pied de nez après le vote de la loi sur la réforme ferroviaire.

Dans  la Nouvelle Aquitaine, et plus particulièrement en Dordogne, où le taux de chômage est le plus élevé, les collectivités locales se noient entre compétences obligatoires et tentatives pour permettre un développement économique local. Le mur sur lequel le visage de Marianne sera dévoilé cette semaine pourrait raconter une autre histoire récente : celle de la fermeture de l’antenne du centre médico-social, qui permettait aux habitant.e.s du quartier d’accéder à leurs droits, simplement. Mais cela coûte « un pognon de dingue », parait-il !

Terre d’histoire de l’humanité, d’accueil, de résistances, voici notre identité. Ces valeurs, les insoumis.e.s. s’attachent à les porter haut et fort. Loin des lois qui permettent d’enfermer des enfants dans des centres de rétention pendant des semaines, loin des fastes de Versailles et des pouvoirs des lobbys, les périgourdin.e.s s’attachent à montrer qu’un autre monde est possible, plus respectueux des êtres humains et de la nature. Face à la violence de nos dirigeants, il s’agit de rester uni.e.s, et debouts.

Périgord Insoumis.

Print Friendly, PDF & Email