Rencontres Cinéma de Gindou, 18-25 août 2018

tetiere festival
titre festival 2018
La sélectionaffiche 2018 des films avance et sera disponible dans sa totalité le 23 juillet !

 

En attendant, les premiers films confirmés :

 

Rétrospective et carte blanche à Jean-François Laguionie : 11 séances, plus de 30 films ! 

Soirée d’ouverture en plein air dans le cinéma de verdure le 18 août : L’Acteur (6min, 1975), Le Tableau (1h16, 2011) et Louise en hiver (1h15, 2016).

 

Vagabondages cinématographiques 

Bitter Flowers d’Olivier Meys, Le Grand bal de Laetitia Carton, Guy d’Alex Lutz, Heureux comme Lazzaro d’Alice Rohrwacher, Les Héritières de Marcelo Martinessi, Nos batailles de Guillaume Senez, Premières solitudes de Claire Simon, Samouni Road de Stefano Savona, Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin.

 

 

 

– Dimanche 19 août à 22h dans le cinéma de verdure, Le Grand bal de Laetitia Carton sera suivi d’un bal à ne pas manquer animé par Rémi Geoffroy et Les Barjacaïres.

 

 

Patrimoine

 

• Carte blanche à la Cinémathèque de Toulouse et aux Archives françaises du CNC autour du thème « Après la guerre »

 

– Vendredi 24 août, dans l’après-midi, ciné concert autour du film Un débris de l’Empire/L’Homme qui a perdu la mémoire de Fridrikh Ermler (1h36, URSS, 1929), accompagné par l’accordéoniste Virgile Goller.

 

Puis à 21h30, J’accuse d’Abel Gance en version Magirama ! (1h30, France, 1956) suivi du Roi de coeur de Philippe de Broca (1h35, France, 1966).

 

Les autres films : Les Visiteurs d’Elia Kazan (1h30, Etats-Unis, 1972), La Bombe de Peter Watkins (44min, Royaume-Uni, 1965), Les Désastres de la guerre de Pierre Kast (20min, France, 1951) et Muriel ou le temps d’un retour d’Alain Resnais (1h56, France, 1963).

 

• Eclats de cinéma militant : « Un autre regard sur les années 68 »

 

– Programme de films uruguayens de 1967 (inédits en Europe) et Programme de films d’étudiants de l’IDHEC (aujourd’hui FEMIS) réalisés avant et après mai 68.

 

 

 

Les projections :

 

– Les séances en journée sont payantes dans la nouvelle salle de spectacles et de cinéma L’Arsénic. 

– Les séances en soirée sont gratuites et en plein air dans le cinéma de verdure, à partir de 21h30 et en cinéma itinérant à Gourdon, Les Arques, Rampoux-Lavercantière, Saint-Caprais et Salviac.

 

 

Les Tarifs : 

 

– A l’unité : 7 € tarif plein, 5 € tarif réduit
– Forfait 6 séances : 36 € tarif plein, 27 € tarif réduit
– Passe Festival : 65 € tarif plein, 45 € tarif réduit 

 

 

En parallèle des projections :

 

– Les Tchatches à 17h : Discussions sur les films entre le public et les invités

– Les Apéro-concerts à 19h : Dimanche 19, Dédé et mireille, Lundi 20, Cinq oreilles, Mardi 21, Quatuor Itzala, mercredi 22, Jules Nectar, jeudi 23, Mathieu Tétéu, vendredi 24, La Horde, samedi 25, Lina Modika.
– Les ateliers et animations pour le Jeune Public (Inscription à l’accueil du festival)
– La Librairie Tartinerie de Sarrant (Choix de livres et de DVD en relation avec la programmation, romans essais, livres jeunesse…
– L’accueil/Boutique : Vente de catalogues, affiches, vêtements adultes et enfants, verres, éventails, coussins…
– Dégustations de vins en partenariat avec Le Clos du Chêne
– Plusieurs choix de restauration (associative + stands)

 

 

Infos pratiques :

 

Hébergements aux alentours de Gindou : Office de Tourisme Cazals-Salviac

 

Venir à Gindou : 

– En train : Gares les plus proches : Gourdon (20 km) et Cahors (30 km)
– En voiture : Autoroute sortie N°56 à Gourdon, N°58 à Cahors
– Pensez au covoiturage : Blablacar

       Nouveauté cette année !
Il vous sera désormais possible de régler vos achats par carte bancaire.
 Toutes les infos sur les Rencontres Cinéma
Ligne separation
tetiere gda
 titre gda
Sélection finale 2018

 

La sélection finale des scénarios s’est déroulée le jeudi 31 mai 2018 à l’Arsénic de Gindou, journée au cours de laquelle tous les groupes ont présenté en public leurs projets. Bravo à eux !

Temoignages GdA

Retrouvez les témoignages de participants sur :
https://www.youtube.com/watch?v=3GQYFPB18Ms

 

 

Sur 136 propositions reçues pour cette édition 2017-2018, 10 projets ont été retenus, écrits par des élèves de collèges et lycées, de Carcassonne (11), de Castelnaudary (11), de Neuvic (19), de Périgueux (24), de Toulouse (31), de Poussan (34), de Ste Livrade (47), de Nay (64), de Thouars (79) et de Castres (81).

 

 

 

 

De février à mai, nous avons fait appel aux cinéastes Leïla Ben Aribi, Mathieu Robin, Karine Guiho, Emmanuel Laborie, Richard Béguier et Pauline Fleury, Erika Laxun, Philippe Etienne et Véronique Puybaret qui ont accompagné ces 10 groupes dans l’écriture de leur scénario.

 

Le jury de cette 13e édition était composé de : Stéphane Bretout de la DILCRAH (Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti LGBT), Catherine Prunet, Vice-présidente chargée de la vie associative, du sport et de la culture du Département du Lot, Daouda Diakhaté, réalisateur, Emma Benestan, réalisatrice et Sacha Wolff, réalisateur.

 

Les 2 projets lauréats qui seront réalisés avec les jeunes et une équipe de cinéma

 

Laureatlanuevavida

 

 

La Nueva Vida (catégorie 12-15 ans)

 

Ecrit par la classe d’enseignement de langue française pour les élèves nouvellement arrivés en France, collège Paul Froment de Sainte Livrade–sur-Lot (47), accompagnée par Karine Guiho.

 

Synopsis : 2017. Julian, 13 ans, quitte l’Espagne avec ses parents et sa petite soeur pour venir vivre en France dans le Lot-et-Garonne où son père a trouvé du travail comme ouvrier agricole. L’intégration de Julian à son nouveau collège et à cette nueva vida n’est pas facile…

Retrouvez sur Ruraletv.fr, la présentation du projet par les jeunes.
https://www.youtube.com/watch?v=Wi0FKfTr-V8&feature=youtu.be 
Laureatasperge
 

 

Asperge (catégorie 15-18 ans)

 

Ecrit par Laury Grangier, Fiona Delafontaine et Clara Dumazy, lycée Albert Claveuille de Périgueux (24), accompagnées par Erika Laxun.

 

Synopsis : Arthur, 17 ans, est atteint du syndrome d’Asperger. Passionné de dessin, il vit isolé à cause de l’incompréhension entre les autres élèves et lui-même. Il rencontre Charlotte, nouvelle dans sa classe, qui découvre son univers empli de poésie et d’art. Ensemble, ils essaient de trouver les codes pour mieux se comprendre, pour mieux vivre ensemble, pour mieux vivre avec tous.

Retrouvez sur Ruraletv.fr, la présentation du projet par les jeunes. https://www.youtube.com/watch?v=xVVlTEwM-e4&feature=youtu.be
 

Toutes les infos sur le concours

   Ligne separation
tetiere divers
titre on partage info
Festival Cap aux Bords du 9 au 16 juillet 2018 à Sainte Livrade
Cap aux Bords est un festival de cinéma dont la première édition aura lieu à Sainte-Livrade-sur-Lot. C’est un festival atypique, car au-delà des traditionnelles projections, les habitants seront invités à faire leurs propres films. Des plans seront tournés chaque jour et diffusés au public le soir.

Porté par la Ligue de L’Enseignement du Lot et Garonne, il est programmé par Patrick Leboutte, spécialiste du film documentaire, critique de cinéma, essayiste et professeur d’histoire du cinéma à l’Institut national supérieur des arts du spectacle et des techniques de diffusion à Bruxelles.

Pour plus d’infos, cliquez ici

Festival Classi Cahors du 20 juillet au 6 août 2018
classicahorsDans le cadre de ce festival, le 2 août 2018 à 21h à l’auditorium de Cahors, sera projeté  le film muet français « L’assassinat du Duc de Guise » réalisé par André Calmette en 1908.

Les musiciens de l’Orchestre National de Paris interprèteront sur scène la musique composée spécialement pour ce film par Camille Saint Saëns, célèbre compositeur français de l’époque, à qui on doit entre autre le « Carnaval des animaux » dont la pièce « l’Aquarium » est devenu la musique emblématique des cérémonies du festival de Cannes.
C’est la naissance du film d’art avec la toute première musique composée pour un film. Le centre National du Cinéma et de l’image animée est partenaire de ce projet. En complément de programme, des pièce de C. Monteverdi, H. Purcell, W.A. Mozart, F. Mendelssohn, sur le thème du cinéma sans image seront également jouées.

 

Réservations : 06 08 00 83 60 ou sur www.classicahors.com

Billetterie : www.festik.net/billets/classicahors